Rapport
annuel
d’activités et de
développement durable
2017-2018 Téléchargement (PDF)

De haut en bas, les employés d’Investissement Québec sont : Morjana Benyahia, Guillaume Bourgault-Mongeau, Vincent Savard-Chalifoux, Chantal Tardif, Marilyn Bucci et Olivier Prévost.
De haut en bas, les employés d’Investissement Québec sont : Morjana Benyahia, Guillaume Bourgault-Mongeau, Vincent Savard-Chalifoux, Chantal Tardif, Marilyn Bucci et Olivier Prévost.

Notre vision

Contribuer à une économie québécoise dynamique, innovante et ouverte sur le monde.
# Investissement Québec accomplit sa mission avec rigueur et met son expertise au service de ses clients.
De gauche à droite, les employées d’Investissement Québec sont Yasmina Tano et Martine Ouellet.

Notre mission

Société d’État, Investissement Québec a pour mission de contribuer au développement économique du Québec, conformément à la politique économique du gouvernement. Elle vise à stimuler la croissance de l’investissement et à soutenir l’emploi dans toutes les régions du Québec.

Pour accomplir sa mission, la Société soutient la création et le développement des entreprises de toute taille par des solutions financières adaptées et des investissements, et ce, en cherchant à compléter l’offre de ses partenaires. Conformément au mandat que lui confie le gouvernement, elle assure la conduite de la prospection d’investissements étrangers et réalise des interventions stratégiques.

De gauche à droite, les employées d’Investissement Québec sont Yasmina Tano et Martine Ouellet.

Nos valeurs

  • +
    icone Collaboration

    Collaboration

    +

    Notre mission de développement économique est noble, nos défis ambitieux, notre environnement complexe. Comme organisation pleinement intégrée, nous devons travailler ensemble chaque jour comme une seule et grande équipe dédiée à offrir une expérience client simple et cohésive.

  • +
    icone Service client

    Service client

    +

    Nous croyons que l’excellence et l’agilité de nos façons de faire ne sont pas une finalité en soi, mais constituent les moyens privilégiés pour satisfaire nos clients et partenaires. Avec l’objectif ultime de transformer l’économie, nous avons le devoir de refléter le meilleur du Québec d’aujourd’hui et de demain, de montrer l’exemple pour inspirer le progrès.

  • +
    icone Réussite

    Réussite

    +

    Notre priorité est le développement et l’épanouissement des hommes et des femmes qui ont choisi de mettre à profit leur savoir-faire et leur expertise au service de la réussite d’Investissement Québec. Nous visons à offrir un environnement de travail stimulant, équitable et humain, où chacun a la possibilité d’atteindre son plein potentiel dans un climat de confiance.

  • +
    icone Détermination

    Détermination

    +

    Entreprendre le virage vers l’économie de demain, faire la différence, c’est prendre des décisions qui repoussent les frontières du connu, miser sur les opportunités qui ont le potentiel de créer l’économie de demain. C’est oser pour transformer.

Faits saillants 2017-2018

Financement total de
2,1
milliards
de dollars
Fonds propres d’Investissement Québec1
1,1 G$
Fonds du développement économique
891,1 M$
Fonds
Capital Mines Hydrocarbures
66,2 M$

Activités des fonds propres

  • #
    Financement autorisé2
    1,1
    milliard de dollars

    Financement autorisé2

    1,1 milliard de dollars pour soutenir des projets d’une valeur de 5,4 milliards de dollars qui contribueront à la création ou à la sauvegarde de 9 350 emplois3

    1 456 interventions financières, notamment des prêts, des garanties de prêt et des financements par capitaux propres, pour appuyer 1 197 entreprises au Québec

  • #
    Retombées économiques4
    294,7
    millions de dollars

    Retombées économiques4

    294,7 millions de dollars de recettes fiscales et parafiscales attribuables aux interventions de la Société, ainsi que 28 111 emplois soutenus5

  • #
    Taux de satisfaction de la clientèle
    67%
    97%

    Taux de satisfaction de la clientèle

    97 % des clients satisfaits des services de financement reçus, dont 67 % très satisfaits

Activités à titre de mandataire du gouvernement du Québecfleur de lys

  • #
    Fonds du développement économique (FDE)
    891,1
    millions de dollars

    Fonds du développement économique (FDE)

    828,6 millions de dollars poursoutenir des projets d’une valeur de 3,8 milliards de dollars qui contribueront à la création ou à la sauvegarde de 9 396 emplois6

    62,5 millions de dollars engagés dans quatre fonds d’investissement

  • #
    Fonds Capital Mines Hydrocarbures (CMH)
    66,2
    millions de dollars

    Fonds Capital Mines Hydrocarbures (CMH)

    66,2 millions de dollars pour soutenir des projets d’une valeur de 517,2 millions de dollars qui contribueront à la création ou à la sauvegarde de 709 emplois6

  • #
    Prospection d’investissements étrangers
    2,2
    milliards de dollars

    Prospection d’investissements étrangers

    70 projets d’investissements étrangers attirés au Québec d’une valeur de 2,2 milliards de dollars qui contribueront à la création ou à la sauvegarde de 4 162 emplois6

Voir les notes 1, 2, 3, 4, 5, 6
  1. Y compris les activités du Programme des immigrants investisseurs pour l’aide aux entreprises ainsi que les activités de Ressources Québec inc.
  2. Y compris les activités du Programme des immigrants investisseurs pour l’aide aux entreprises ainsi que les activités de Ressources Québec inc.
  3. Selon la planification fournie par les entreprises. La réalisation des projets et la création des emplois s’étalent sur une période maximale de trois ans. Un emploi sauvegardé correspond à un poste occupé à temps plein qui serait menacé de disparaître sans la réalisation du projet de l’entreprise dans un délai de deux ans.
  4. Y compris les activités de Ressources Québec inc.
  5. Charge de travail en années-personnes.
  6. Selon la planification fournie par les entreprises. La réalisation des projets et la création des emplois s’étalent sur une période maximale de trois ans. Un emploi sauvegardé correspond à un poste occupé à temps plein qui serait menacé de disparaître sans la réalisation du projet de l’entreprise dans un délai de deux ans. Puisqu’un projet peut être financé à la fois par Investissement Québec, le FDE ou le fonds CMH, ni les valeurs des projets ni le nombre d’emplois ne peuvent être additionnés.

Mots des présidents

Monique F. Leroux
#
Investissement Québec est aujourd’hui une société d’État dont le bilan est solide et dont les actions stratégiques et les résultats financiers répondent aux attentes de son actionnaire.

Monique F. Leroux

Présidente du conseil d’administration
X

Investissement Québec a affiché d’excellents résultats en 2017-2018 qui lui ont permis d’accomplir sa mission et de faciliter un nombre record de projets d’entreprises dans une année de forte croissance pour le Québec. Cet exercice a constitué un moment charnière pour la Société; nos équipes ont mené de front cette action économique très intense, tout en enclenchant de nombreuses initiatives visant à rehausser l’expérience client et à renforcer les relations avec les partenaires et la communauté. Le programme de transformation d’Investissement Québec est bien engagé.

Investissement Québec a ainsi enregistré une augmentation significative du nombre et du volume de ses interventions, autant dans ses fonds propres que dans le Fonds du développement économique administré par la Société dans son rôle de mandataire du gouvernement du Québec. Cette double augmentation, en nombre et en volume, reflète à la fois la bonne tenue de l’économie du Québec et l’importance croissante d’Investissement Québec comme facilitateur de projets dans toutes les régions du Québec.

Le gouvernement a par ailleurs souvent sollicité l’expertise de son premier partenaire en matière de développement économique dans une grande variété de dossiers. La Société a notamment poursuivi son mandat stratégique de soutien à l’innovation dans le secteur manufacturier. Elle a aussi contribué à documenter la position du Québec dans la perspective de la renégociation de l’ALENA et participé à plusieurs missions économiques à l’étranger. Investissement Québec a aussi accueilli le secrétariat du Conseil consultatif sur l’économie et l’innovation. Et la Société a contribué aux travaux du B7, la rencontre des communautés d’affaires des plus grandes puissances économiques du monde préparatoire au sommet du G7 qui se tiendra dans Charlevoix en 2018.

La Société connaît une évolution très positive grâce à la participation de multiples contributeurs. Je tiens à souligner le rôle trop souvent passé sous silence des administrateurs délégués qui représentent les intérêts de la Société aux conseils de nos filiales et entreprises partenaires. Je souligne aussi le travail des groupes consultatifs mis sur pied pour accompagner Investissement Québec dans l’amélioration de l’expérience client. Je témoigne par ailleurs de l’assiduité et du leadership du conseil d’administration qui a la profondeur pour épauler la direction et la rigueur pour agir comme gardien du plan stratégique de la Société. Je remercie les administrateurs Michel Brûlé, Luc Dupont, René Roy et Michel Tremblay pour leur implication au cours des dernières années et je souhaite la bienvenue à Daniel Cadoret, Lynda Durand, Nicolas Duvernois, Marie-France Poulin et Normand Provost qui joignent notre Conseil.

Investissement Québec est aujourd’hui une société d’État dont le bilan est solide et dont les actions stratégiques et les résultats financiers répondent aux attentes de son actionnaire. Je félicite la direction et tous les employés pour leur contribution à cette année de réalisations importantes. Au nom du Conseil, je remercie la vice-première ministre et ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation pour son soutien à l’évolution de la Société, et je tiens à remercier l’ensemble de nos clients et de nos partenaires de leur appui et de leur confiance.

Pierre Gabriel Côté
#
L’exercice 2017-2018 a été l’année des records sur le plan des résultats et une année de grands accomplissements pour notre organisation en transformation.

Pierre Gabriel Côté

Président-directeur général
X

L’exercice 2017-2018 a été l’année des records sur le plan des résultats et une année de grands accomplissements pour notre organisation en transformation. L’exercice précédent avait aussi été une année de précédents. Deux années exceptionnelles donc, qui ont permis un développement significatif : Investissement Québec a effacé l’important déficit accumulé qui apparaissait à ses états financiers depuis de nombreuses années. Investissement Québec fait dorénavant partie des sociétés d’État qui dégagent des bénéfices nets et qui sont en mesure de verser un dividende à l’actionnaire, le gouvernement du Québec.

Nous pouvons en être fiers. Être profitable a un effet mobilisateur sur notre équipe; c’est une illustration de la compétence de notre organisation, une autre preuve qu’il est payant d’investir au Québec. L’atteinte de la pleine rentabilité témoigne du virage performance qui est en cours chez Investissement Québec.

Résultats impressionnants

En 2017-2018, toutes les marques ont été battues. Investissement Québec a réalisé 1 456 interventions financières, une hausse de 16,9 % par rapport à l’exercice précédent. La valeur combinée des interventions a représenté un engagement financier de 1,1 milliard de dollars, ce qui est 18,0 % de plus qu’en 2016-2017. Cette participation sous différentes formes a servi de levier à des projets d’entreprises d’une valeur déclarée de 5,4 milliards de dollars. Il s’agit d’une poussée de 36,0 % par rapport à l’exercice précédent et cela signifie que chaque dollar mis en jeu par Investissement Québec a généré 3,8 $ d’investissement par les autres partenaires. Un an plus tôt, ce facteur de conversion était de 3,1. En 2017-2018, le travail d’Investissement Québec aura permis de créer ou de sauvegarder 9 350 emplois, encore là une forte hausse. La performance a aussi été largement supérieure aux attentes au chapitre de la prospection d’investissements étrangers. Nous avons attiré au Québec 70 projets de sociétés étrangères totalisant 2,2 milliards de dollars d’investissements, ce qui est près du double de l’objectif établi en début d’exercice. L’ensemble des activités d’Investissement Québec s’est soldé par un rendement sur le capital de 8,2 % et un profit inédit de 264 millions de dollars.

Bureau de la transformation

En 2017-2018, nous avons mis en place le Bureau de la transformation. C’est le nom donné à l’équipe qui pilote la plus importante réforme organisationnelle jamais entreprise chez Investissement Québec. Ce vaste projet de restructuration et de réorganisation vise à constituer une entreprise plus agile, plus efficace, plus transparente. Il repose sur des objectifs clairs comme réduire de moitié le temps d’analyse des dossiers. L’orientation maîtresse est la satisfaction de la clientèle et l’un des principaux moyens d’y parvenir est la valorisation et la mobilisation des employés. Au cours de l’exercice, plusieurs jalons ont été franchis : l’équipe de direction est maintenant complète; des talents ont été recrutés à tous les niveaux de l’entreprise; Investissement Québec a commencé à sonder les employés pour évaluer et améliorer leur satisfaction; et quatre nouvelles valeurs organisationnelles ont été adoptées afin de synthétiser l’esprit de la nouvelle Investissement Québec. Notre organisation se réunit désormais autour de ces principes : les employés au coeur de notre réussite, l’excellence au service des clients; la collaboration sans compromis; la détermination à faire la différence.

Parmi les éléments qui ont déclenché ce renouvellement de l’entreprise se trouvent des observations émises par le Vérificateur général du Québec en 2015. Les réponses d’Investissement Québec à ces recommandations sont devenues des éléments du projet global de transformation de la Société.

Investissement Québec a réalisé des progrès sur tous les tableaux au cours de l’exercice. Nous avons renouvelé notre engagement envers les générations futures avec l’élaboration de notre plan d’action de développement durable 2018-2020; nous avons accru la transparence de notre gestion avec le début des travaux liés à l’implantation d’une nouvelle norme internationale d’information financière (IFRS 9).

Tout au cours de l’exercice, les équipes d’Investissement Québec dans nos 17 bureaux régionaux et dans nos 12 bureaux à travers le monde ont redoublé d’efforts pour faciliter la réalisation de projets de croissance qui ont contribué à l’excellente performance économique du Québec et à une performance dynamique en termes de croissance de l’investissement et de l’emploi. Parmi les innombrables dossiers et projets qui ont rythmé cette année faste, l’Initiative manufacturière Investissement Québec occupe une place particulière. Cette offensive de mobilisation du secteur manufacturier autour de l’adoption des technologies numériques se révèle un franc succès.

« On va venir vous voir »

Pour une deuxième année consécutive, avec nos précieux partenaires, nous sommes allés à la rencontre des manufacturiers pour démystifier l’industrie 4.0. Nous sommes partis en campagne avec l’Innobus. En deux ans, la tournée « Propulser nos manufacturiers innovants » nous a permis de rencontrer pas moins de 3 000 entrepreneurs; nous avons engagé en deux ans les sommes prévues sur quatre ans pour des projets innovants dans des entreprises de fabrication. Les projets générés totalisaient 3,9 milliards de dollars au 31 mars 2018 pour un facteur de conversion de 2,93. Cela fait de l’Initiative manufacturière Investissement Québec l’une des actions de développement économique la plus structurante mise de l’avant dans l’histoire de la Société.

L’impact est majeur. Dire à un entrepreneur : « On va venir vous voir » crée immédiatement une relation de confiance, de respect mutuel et de proximité. Ce modèle d’action va nous inspirer pour les années à venir.

Investissement Québec a le goût de l’avenir et du succès.

Merci à nos employés pour cette année extraordinaire, au conseil d’administration pour sa sagesse, au gouvernement pour sa confiance.

Comité de direction

De gauche à droite

  • Paul Buron
    Premier vice-président, Gestion des mandats et des programmes gouvernementaux

    Nous avons eu une très forte activité dans tous les volets de la mission qui sont sous notre direction. Dans l’exécution des mandats gouvernementaux, nous avons mis en place un nouveau protocole de travail qui nous a aidés à effectuer davantage d’interventions et à augmenter le niveau de satisfaction des parties prenantes.

    Les activités ont également été en croissance du côté des affaires internationales qui ont engendré un nombre record de projets. Le développement de nouvelles méthodes nous a permis de mieux positionner notre offre en matière de prospection d’investissements étrangers et nous avons accru les collaborations avec les autres organisations vouées au succès économique du Québec. C’est dans cet esprit de collaboration que nous avons démarré un projet pilote avec Accès Canada.

    La filiale Ressources Québec a elle aussi atteint un niveau d’autorisation supérieur aux projections. La nomination de deux experts indépendants au conseil de SOQUEM est venue renforcer la gouvernance de cette filiale dans une année où les projets miniers auront connu une excellente progression.

  • Yves Bourque
    Vice-président, Gestion des risques

    La gestion des risques est unique chez Investissement Québec parce que tout en recherchant des conditions normales de rentabilité ainsi que la complémentarité avec les partenaires financiers, nous prenons en considération les retombées économiques.

    Dans cette dynamique propre à notre mission, plusieurs dossiers d’importance ont progressé en 2017-2018. Nous avons recruté de nouveaux talents pour renforcer notre expertise en ingénierie financière et mis en place deux nouvelles équipes en gestion intégrée des risques et en pointage de crédit (credit scoring). Nous avons joué un rôle clé dans l’avancement du projet IFRS 9, qui a consisté à implanter cette nouvelle norme qui vient standardiser la présentation des actifs et des passifs, permettant une plus grande transparence de notre gestion et facilitant la comparaison avec d’autres sociétés d’investissement.

    En matière d’évaluation du risque, nous avons notamment complété la refonte du modèle de notation d’entreprise, développé une méthode d’évaluation de la relation entre le capital et le risque de participation, et déployé de nouveaux outils pour le suivi des interventions financières du réseau régional.

  • Mirabel Paquette
    Vice-présidente, Affaires publiques et communications corporatives

    Cet exercice de très forte activité pour Investissement Québec a maintenu notre équipe dans une effervescence continue. Nous avons offert un accompagnement quotidien aux différentes lignes d’affaires de la Société et à nos clientèles internes sur une vaste gamme d’enjeux allant de la communication publique de certains investissements, à l’organisation d’événements spéciaux, à la promotion de l’offre d’Investissement Québec. Nous avons organisé, pour une deuxième année consécutive, les activités de promotion et de marketing entourant l’Initiative manufacturière Investissement Québec. Dans cette foulée, nous avons contribué à la planification de la deuxième édition de la tournée « Propulser nos manufacturiers innovants »; 18 événements ont été tenus dans différentes régions permettant de rejoindre plus de 2 000 entrepreneurs.

    Nous avons aussi, dans le cadre nos fonctions de mandataire du gouvernement, orchestré les communications entourant des investissements imputés au Fonds du développement économique, dont Investissement Québec est l’administrateur désigné. Notre vice-présidence joue aussi un rôle très actif dans le projet de transformation de la Société en élaborant des activités de communication interne favorisant l’adhésion et la participation des employés.

  • Pierre Gabriel Côté
    Président-directeur général

    L’exercice 2017-2018 a été l’année des records sur le plan des résultats et une année de grands accomplissements pour notre organisation en transformation. L’exercice précédent avait aussi été une année de précédents. Deux années exceptionnelles donc, qui ont permis un développement significatif : Investissement Québec a effacé l’important déficit accumulé qui apparaissait à ses états financiers depuis de nombreuses années. Investissement Québec fait dorénavant partie des sociétés d’État qui dégagent des bénéfices nets et qui sont en mesure de verser un dividende à l’actionnaire, le gouvernement du Québec.

    Nous pouvons en être fiers. Être profitable a un effet mobilisateur sur notre équipe; c’est une illustration de la compétence de notre organisation, une autre preuve qu’il est payant d’investir au Québec. L’atteinte de la pleine rentabilité témoigne du virage performance qui est en cours chez Investissement Québec.

    Résultats impressionnants

    En 2017-2018, toutes les marques ont été battues. Investissement Québec a réalisé 1 456 interventions financières, une hausse de 16,9 % par rapport à l’exercice précédent. La valeur combinée des interventions a représenté un engagement financier de 1,1 milliard de dollars, ce qui est 18,0 % de plus qu’en 2016-2017. Cette participation sous différentes formes a servi de levier à des projets d’entreprises d’une valeur déclarée de 5,4 milliards de dollars. Il s’agit d’une poussée de 36,0 % par rapport à l’exercice précédent et cela signifie que chaque dollar mis en jeu par Investissement Québec a généré 3,8 $ d’investissement par les autres partenaires. Un an plus tôt, ce facteur de conversion était de 3,1. En 2017-2018, le travail d’Investissement Québec aura permis de créer ou de sauvegarder 9 350 emplois, encore là une forte hausse. La performance a aussi été largement supérieure aux attentes au chapitre de la prospection d’investissements étrangers. Nous avons attiré au Québec 70 projets de sociétés étrangères totalisant 2,2 milliards de dollars d’investissements, ce qui est près du double de l’objectif établi en début d’exercice. L’ensemble des activités d’Investissement Québec s’est soldé par un rendement sur le capital de 8,2 % et un profit inédit de 264 millions de dollars.

    Bureau de la transformation

    En 2017-2018, nous avons mis en place le Bureau de la transformation. C’est le nom donné à l’équipe qui pilote la plus importante réforme organisationnelle jamais entreprise chez Investissement Québec. Ce vaste projet de restructuration et de réorganisation vise à constituer une entreprise plus agile, plus efficace, plus transparente. Il repose sur des objectifs clairs comme réduire de moitié le temps d’analyse des dossiers. L’orientation maîtresse est la satisfaction de la clientèle et l’un des principaux moyens d’y parvenir est la valorisation et la mobilisation des employés. Au cours de l’exercice, plusieurs jalons ont été franchis : l’équipe de direction est maintenant complète; des talents ont été recrutés à tous les niveaux de l’entreprise; Investissement Québec a commencé à sonder les employés pour évaluer et améliorer leur satisfaction; et quatre nouvelles valeurs organisationnelles ont été adoptées afin de synthétiser l’esprit de la nouvelle Investissement Québec. Notre organisation se réunit désormais autour de ces principes : les employés au coeur de notre réussite, l’excellence au service des clients; la collaboration sans compromis; la détermination à faire la différence.

    Parmi les éléments qui ont déclenché ce renouvellement de l’entreprise se trouvent des observations émises par le Vérificateur général du Québec en 2015. Les réponses d’Investissement Québec à ces recommandations sont devenues des éléments du projet global de transformation de la Société.

    Investissement Québec a réalisé des progrès sur tous les tableaux au cours de l’exercice. Nous avons renouvelé notre engagement envers les générations futures avec l’élaboration de notre plan d’action de développement durable 2018-2020; nous avons accru la transparence de notre gestion avec le début des travaux liés à l’implantation d’une nouvelle norme internationale d’information financière (IFRS 9).

    Tout au cours de l’exercice, les équipes d’Investissement Québec dans nos 17 bureaux régionaux et dans nos 12 bureaux à travers le monde ont redoublé d’efforts pour faciliter la réalisation de projets de croissance qui ont contribué à l’excellente performance économique du Québec et à une performance dynamique en termes de croissance de l’investissement et de l’emploi. Parmi les innombrables dossiers et projets qui ont rythmé cette année faste, l’Initiative manufacturière Investissement Québec occupe une place particulière. Cette offensive de mobilisation du secteur manufacturier autour de l’adoption des technologies numériques se révèle un franc succès.

    « On va venir vous voir »

    Pour une deuxième année consécutive, avec nos précieux partenaires, nous sommes allés à la rencontre des manufacturiers pour démystifier l’industrie 4.0. Nous sommes partis en campagne avec l’Innobus. En deux ans, la tournée « Propulser nos manufacturiers innovants » nous a permis de rencontrer pas moins de 3 000 entrepreneurs; nous avons engagé en deux ans les sommes prévues sur quatre ans pour des projets innovants dans des entreprises de fabrication. Les projets générés totalisaient 3,9 milliards de dollars au 31 mars 2018 pour un facteur de conversion de 2,93. Cela fait de l’Initiative manufacturière Investissement Québec l’une des actions de développement économique la plus structurante mise de l’avant dans l’histoire de la Société.

    L’impact est majeur. Dire à un entrepreneur : « On va venir vous voir » crée immédiatement une relation de confiance, de respect mutuel et de proximité. Ce modèle d’action va nous inspirer pour les années à venir.

    Investissement Québec a le goût de l’avenir et du succès.

    Merci à nos employés pour cette année extraordinaire, au conseil d’administration pour sa sagesse, au gouvernement pour sa confiance.

  • Marie-Josée Lapierre
    Vice-présidente, Affaires juridiques et secrétaire de la Société

    Dès mon arrivée en janvier 2018, j’ai constaté une multitude de chantiers en cours à la vice-présidence, Affaires juridiques et secrétariat. Suite au rapport du Vérificateur général du Québec et à l’une de ses recommandations, nous avons mis sur pied la Direction principale du bureau de la conformité, de l’ombudsman et de la gouvernance afin de clarifier la gouvernance, notamment quant à la distinction des interventions faites au sein de la Société par le biais de ses fonds propres et ceux du Fonds du développement économique. Nous avons aussi implanté la Politique relative au fonctionnement des relations entre les employés d’Investissement Québec, son conseil d’administration, les élus et les membres de la fonction publique laquelle clarifie les processus et l’imputabilité.

    Cette année fut une année record de déploiement de capitaux. L’équipe des affaires juridiques a appuyé les équipes de terrain dans la réalisation de ces nombreuses transactions, dans des domaines aussi variés que le manufacturier, les plateformes numériques, les ressources naturelles ou les sciences de la vie.

    Notre équipe a aussi participé aux travaux du Bureau de la transformation pour le développement de solutions afin d’atteindre l’objectif de réduction des délais et simplification des processus liés au financement.

  • Marie Zakaïb
    Vice-présidente, Talents, culture et communications organisationnelles

    Investissement Québec est une entreprise de services et donc une entreprise de relations humaines. Cette idée est centrale dans l’évolution d’Investissement Québec vers une culture de performance. Pour avoir les meilleurs résultats, pour rendre la meilleure qualité de service, il faut les bons talents au bon endroit, il faut des employés valorisés, stimulés, satisfaits. L’entreprise performante doit prioriser la confiance.

    En 2017-2018, des investissements significatifs nous ont permis de renforcer notre équipe et valoriser notre rôle-conseil auprès de toute l’organisation. Nos réalisations sont nombreuses. Nous avons notamment guidé le recrutement d’employés talentueux et motivés, lancé un programme de leadership pour les gestionnaires, mis en place le Centre de services en ressources humaines, négocié trois conventions collectives et réalisé deux sondages d’engagement/satisfaction des employés.

    Nous avons aussi participé au projet de transformation de l’organisation et contribué à l’élaboration et à la promotion des nouvelles valeurs de la Société qui sont : les employés au coeur de notre réussite, l’excellence au service des clients, la collaboration sans compromis, la détermination à faire la différence.

  • Christian Settano
    Premier vice-président, Direction financière

    La direction financière est un partenaire d’affaires stratégique, autant pour ses activités des fonds propres que pour ses activités à titre de mandataire du gouvernement. L’année 2017-2018 a été marquée par plusieurs projets, notamment la mise en place du programme pour se conformer à la nouvelle norme IFRS 9 au 1er avril 2018. Il s’agit d’un programme composé de 10 projets touchant à la technologie, à la comptabilité, à la gestion du risque et aux pratiques d’affaires.

    Un autre fait saillant de cette année a été la mise en place du Bureau de la transformation. Ce Bureau devient le pivot de toute l’approche de refonte de notre modèle d’opération. Nous avons maintenant en main un plan structuré qui guidera nos actions futures.

    Suite à un rigoureux diagnostic, une nouvelle structure a permis de repositionner la fonction technologies de l’information au coeur de l’organisation, dans un objectif de performance et qualité de service.

    De plus, notre équipe de l’environnement de travail a optimisé nos espaces du bureau de Montréal afin d’accueillir de nouveaux employés et de stimuler la collaboration entre les équipes.

  • Sylvie Pinsonnault
    Vice-présidente, Initiatives stratégiques et conseils au Comité de direction

    Les responsabilités de notre équipe ont évolué avec la formation de cette nouvelle vice-présidence qui a pour rôle d’élaborer des initiatives stratégiques, de prioriser l’expérience client, d’élaborer et de veiller au plan stratégique et aux plans d’action de la Société et de conseiller la direction.

    Avec ce mandat costaud, nous avons notamment continué le déploiement de l’Initiative manufacturière Investissement Québec « Propulser nos manufacturiers innovants », ce qui a inclus entre autres de diriger l’exécution du plan en 10 solutions en collaboration avec les partenaires clés et la table des partenaires influents, d’être au coeur de la seconde tournée des régions du Québec visant à dynamiser le secteur manufacturier et d’innover en développant une nouvelle carte interactive des innovations des manufacturiers québécois. Ce mandat a été facilité par le recrutement de Mme Suzanne Blanchet comme ambassadrice du manufacturier innovant.

    Nous avons aussi entamé des travaux ambitieux sur l’amélioration de l’expérience client qui est un objectif central du projet de transformation de la Société. Nous avons élaboré un plan précis à cette fin, formé un groupe de conseillers externes de haut calibre, élaboré et communiqué de nouveaux standards en matière de service client et révisé les méthodes de mesure de la satisfaction.

  • Alexandre Sieber
    Premier vice-président, Services financiers aux entreprises et stratégies clients

    Plus nous accompagnons de projets porteurs, mieux Investissement Québec joue son rôle d’accélérateur du développement économique; 2017-2018 a été une année de succès dans nos interventions et d’amélioration de nos méthodes.

    Nous avons créé de nouvelles directions régionales affectées à certaines régions du Québec pour assurer une meilleure couverture du territoire; nous sommes actuellement dans une démarche de refonte complète des processus de financement pour accélérer les interventions. Nous avons ainsi renforcé notre présence dans les marchés locaux. Ce leadership stimule la confiance et la proximité avec nos clients nous permettant de repérer plus de bons projets qui deviendront réalité.

    Du côté des comptes majeurs, nous avons peaufiné le positionnement de nos équipes dans le marché. Notre objectif est d’être incontournable pour des projets d’envergure grâce à la qualité de notre expertise, la variété de nos solutions et notre capacité d’investir à long terme.

    Nous avons aussi révisé nos approches stratégiques en matière de capital de risque et de fonds d’investissement. Par ces leviers, Investissement Québec s’affirme comme un catalyseur de croissance, en soutenant des entreprises à fort potentiel et en contribuant au développement d’un écosystème financier local fort et engagé envers les entrepreneurs d’ici.

X
Propulser nos manugacturiers innovants

Initiative manufacturière Investissement Québec

# Un plus grand rôle de leadership dans le renforcement et la modernisation du secteur manufacturier québécois.
carte manufacturière
INNOBUS : quand nos manufacturiers innoves, on peut être fiers.

Un modèle d’intervention novateur

L’exercice 2017-2018 a été la deuxième année de l’Initiative manufacturière Investissement Québec. Il s’agit d’un projet unique de mobilisation, d’information et de stimulation du secteur manufacturier. Les retombées sont déjà très positives. L’approche collégiale et dynamique qui en a résulté pourrait inspirer d’autres mesures de développement économique stratégique.

Les résultats sont au rendez-vous

L’Initiative manufacturière Investissement Québec, mieux connue pour son slogan « Propulser nos manufacturiers innovants », affiche un bilan impressionnant. Au 31 mars 2018, 292 projets de croissance y étaient associés. Ils ont représenté des interventions financières totalisant 567,9 millions de dollars, dont 146,0 millions de dollars provenaient des fonds propres d’Investissement Québec et 421,9 millions de dollars, du Fonds du développement économique (FDE), fonds gouvernemental dont l’administration est confiée à Investissement Québec.

Au cours de l’exercice, la contribution d’Investissement Québec et du FDE dans le cadre de l’Initiative manufacturière Investissement Québec a facilité la réalisation de projets d’une valeur totale de 2,0 milliards de dollars. Chaque dollar financé par Investissement Québec et le FDE a donc généré 2,56 $ d’investissements supplémentaires dans l’économie et l’amélioration de la compétitivité d’entreprises manufacturières. D’après ce critère, l’Initiative manufacturière Investissement Québec se révèle être l’une des mesures de développement économique les plus efficaces et structurantes mises de l’avant par la Société au cours des dernières années.

Parmi les projets financés, 78 % visaient l’innovation dans les procédés et 46 %, l’innovation dans les produits. Si le total est supérieur à 100, c’est qu’une proportion importante de projets (26 %) portait sur plus d’un type d’innovation; outre les innovations de produits ou de procédés, les innovations organisationnelles et de commercialisation-marketing étaient admissibles.

Résultat - 2016-2018Résultats - globaux des activités de financement

Par les manufacturiers pour les manufacturiers

L’Initiative manufacturière Investissement Québec est un véritable programme de renforcement du secteur de la fabrication. Agissant comme pivot de l’opération, Investissement Québec a réuni il y a trois ans le Groupement des chefs d’entreprise du Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec, Sous-traitance industrielle du Québec (STIQ) et les Manufacturiers et exportateurs du Québec afin de poser un diagnostic sur ce secteur d’activité. Trois principaux défis ont alors été identifiés : pallier les écarts de compétences et les pénuries de main-d’oeuvre; innover dans les procédés et les produits; vendre à l’extérieur du Québec.

Par la suite, une table des partenaires rassemblant des entrepreneurs, des représentants de différents ministères, dont le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) ainsi que des représentants d’organismes et d’associations a été formée. Celle-ci a élaboré un plan en 10 solutions appelées à être déployées partout au Québec sur une période de quatre ans.

Une tournée qui fait du bruit

Au centre de l’Initiative manufacturière Investissement Québec se trouve la tournée « Propulser nos manufacturiers innovants ». Investissement Québec et ses partenaires sont à nouveau partis en campagne d’octobre 2017 à mars 2018. Précédée par une publicité dans les journaux locaux et les médias sociaux, la tournée a sillonné le Québec à la rencontre d’entrepreneurs, s’arrêtant dans des entreprises et des salles de réunion. Selon un scénario bien rodé, les porte-paroles ont chaque fois présenté les 10 solutions du plan pour un secteur manufacturier plus fort, démystifié les nouvelles technologies et donné de l’information stratégique, notamment sur les occasions de croissance offertes par l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne. Encore cette année, plus de 2 000 entreprises et partenaires ont été rencontrés dans le cadre de la tournée. Depuis le lancement de l’Initiative manufacturière Investissement Québec, les 17 régions administratives du Québec ont été visitées au moins une fois. La tournée culminera par l’organisation du Forum stratégique sur le manufacturier innovant au début du prochain exercice, auquel ont été conviées plus de 660 personnes, dont des entrepreneurs, des experts locaux et internationaux en matière d’innovation manufacturière, des financiers et des leaders politiques.

  • – Gilles Decelles, président et chef de direction, Plastube inc.
    #

    La gestion des données en temps réel nous permet maintenant de calculer nos ventes...
    par jour !

    – Gilles Decelles, président et chef de direction, Plastube inc.
  • – Benedict L. Deschamps, vice-présidente et co-propriétaire, Chevrons Rouyn-Noranda inc.
    #

    L’innovation et l’amélioration continue sont aussi importantes chez nous que l’achat de matières premières.

    – Benedict L. Deschamps, vice-présidente et co-propriétaire, Chevrons Rouyn-Noranda inc.

Suivi annuel du plan d’action de développement durable 2015-2018

La Société a pris la décision de scinder sa contribution à la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 (SGDD) en deux plans d’action de développement durable (PADD) couvrant les périodes 2015-2018 et 2018-2020. Au cours de l’exercice 2017-2018, elle a complété la majorité des actions inscrites à son PADD 2015-2018. Elle a également complété l’élaboration du PADD 2018-2020 qui a été approuvé par son conseil d’administration en mars 2018. Les actions non complétées au 31 mars 2018 se retrouvent dans le PADD 2018-2020, de sorte que l’on puisse y donner suite.

Conformément à la Loi sur le développement durable, la Société rend compte de ses actions dans son rapport annuel d’activités et de développement durable. Pour chaque action, la Société présente les liens avec les objectifs et les résultats recherchés de la SGDD 2015-2020, incluant les activités incontournables, ainsi que les résultats liés à la cible établie. Elle présente également sa contribution associée à l’Agenda 21 de la culture du Québec et à la Stratégie pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires (Stratégie OVT) 2011-2016, prolongée en 2017.

Voici quelques exemples d’actions prisent par Investissement Québec.

OBJECTIF GOUVERNEMENTAL : Renforcer la gouvernance du développement durable dans l’administration publique. OBJECTIF ORGANISATIONNEL : Favoriser des pratiques de gestion écoresponsables au sein de la Société.

Activités courantes de gestion administrative :
Renforcer la gestion des ressources matérielles et des matières résiduelles.
Résultat recherché SGDD : 1

action

Au moins quatre démarches renforçant la gestion des ressources matérielles et des matières résiduelles.

cible 2018

L’action est terminée.
Au 31 mars 2018, quatre démarches sont terminées. La Société a notamment réalisé un projet pilote de signature numérique des documents et plusieurs formulaires ont été revus afin d’en diminuer ou d’en cesser l’impression. Elle a également diffusé un guide vert à ses employés afin d’améliorer leurs pratiques écoresponsables au bureau.

résultat 2018

OBJECTIF GOUVERNEMENTAL : Renforcer l’accès et la participation à la vie culturelle en tant que levier de développement social, économique et territorial. OBJECTIF ORGANISATIONNEL : Mettre en valeur la créativité des entreprises du Québec comme levier de développement économique durable.

Agenda 21 C
Offrir un soutien financier à des projets d’entreprises mettant en valeur la créativité ou la culture québécoise.
Objectif de l’Agenda 21 de la culture du Québec : 11

action

Réalisation d’au moins cinq interventions financières liées à la culture ou à la créativité, annuellement.

cible 2018

L’action est terminée.
Au cours de l’exercice, la Société a autorisé huit interventions financières liées à la culture ou à la créativité, représentant des projets d’une valeur de 61,0 millions de dollars.

résultat 2018

OBJECTIF GOUVERNEMENTAL : Favoriser l’investissement et le soutien financier pour appuyer la transition vers une économie verte et responsable. OBJECTIF ORGANISATIONNEL : Démontrer l’engagement de la Société en matière d’investissement responsable et de finance durable.

Établir un positionnement en matière d’investissement responsable et de finance durable.
Résultat recherché SGDD : 27

action

Adoption d’une politique-cadre sur l’investissement responsable et la finance durable.

cible 2018

L’action est terminée.
La Politique d’investissement responsable et de finance durable a été approuvée par le conseil d’administration en mars 2017. Une stratégie en matière d’investissement responsable et finance durable sera réalisée dans le cadre du prochain plan d’action.

résultat 2018

OBJECTIF GOUVERNEMENTAL : Appuyer l’électrification des transports et améliorer l’efficacité énergétique de ce secteur pour développer l’économie et réduire les émissions de GES. OBJECTIF ORGANISATIONNEL : Contribuer à la réduction des GES en soutenant le secteur de l’électrification des transports.

OVT Soutenir financièrement des projets dans le domaine de l’électrification des transports. Résultats recherchés SGDD : 57, 58, 59
Objectif OVT : 16

action

Réalisation de cinq interventions financières dans le domaine de l’électrification des transports.

cible 2018

L’action est terminée.
La Société a financé sept projets dans le domaine de l’électrification des transports depuis le 1er avril 2015. Ces projets, d’une valeur de 36,7 millions de dollars, permettront de soutenir cette filière. Elle a notamment participé au projet d’AddÉnergie à qui le financement d’Investissement Québec permettra d’étendre son réseau de bornes de recharge partout au Canada.

résultat 2018
download Télécharger (PDF)
x
download

Télécharger (PDF)

Choisissez les sections à télécharger Taille Pages
4.72mo 204
0.31mo 2
0.24mo 4
0.7mo 4
0.17mo 2
0.37mo 4
0.39mo 2
0.21mo 2
0.19mo 2
0.54mo 17
1.11mo 35
0.3mo 4
1.08mo 87
0.43mo 23

Vous avez des questions
à propos de ce rapport?

Veuillez communiquer avec nous au 1 844 474-6367